les gweens au pouvoir
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une question (bête?)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Circius

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 06/11/2014
Age : 24

MessageSujet: Une question (bête?)   Mar 13 Jan - 23:58

Salut les bisous,

J'ai l'impression - erronée ? - que la littérature poétique n'est pas amatrice de technologie. Pourquoi ? En quoi un iPhone 5 serait-il moins poétique qu'une tuile ? Je me disais que c'était peut etre à cause du romantisme, mais ca me parait un peu simpliste comme réponse. Des avis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ritaline



Messages : 215
Date d'inscription : 19/11/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Une question (bête?)   Mar 13 Jan - 23:59

on est pas sur jeunes écrivains ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
au revoir au revoir
MONARQUE DU BISOU


Messages : 553
Date d'inscription : 30/10/2014
Age : 19

MessageSujet: Re: Une question (bête?)   Mer 14 Jan - 0:03

le clavier intuitif de mon Samsung Galaxy S4 mini est pourtant très talentueux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larchedesbisous.forumactif.com
pan
POETE DES PRAIRIES
avatar

Messages : 471
Date d'inscription : 31/10/2014

MessageSujet: Re: Une question (bête?)   Mer 14 Jan - 0:44

j'écris beaucoup sur mon portable moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Circius

avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 06/11/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Une question (bête?)   Mer 14 Jan - 1:16

Et ça s'étonne que le forum soit (déjà) moribond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fifty pazi
la toute-jolie
avatar

Messages : 443
Date d'inscription : 03/11/2014
Age : 24
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Une question (bête?)   Mer 14 Jan - 5:16

Je pense que tu te trompes
Pentti Holappa parle de ces choses
mais il y a des réponses aussi
de quoi parle-t-on en poésie ? pas forcément des objets, ou rarement (Ponge peut-être, et encore, comme un moyen)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brünnschwigg

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 06/12/2014
Age : 27
Localisation : Einbahnstrasse 1928 // Whg. 48-WB

MessageSujet: Re: Une question (bête?)   Mer 14 Jan - 6:07

Je vais essayer de répondre de façon intelligente. Je précise que j'avais compris que tu t'interrogeais par rapport au forum.

Déjà, le substantif « technologie » est très vague étant donné qu'il s'agit avant toute chose d'un ensemble de moyens techniques utilisés dans un domaine donné. J'imagine que tu parles des technologies informatiques, mais à ce que je sache, tout le monde ici utilise un ordinateur branché au cyberespace et s'en sert vraisemblablement quotidiennement. Il s'agit du médium que nous choisissons pour écrire avant de publier nos textes en ligne sur ce site. Je pense ne pas me tromper en affirmant que carnet et stylo à bille ont été délaissés par à peu près tout le monde en tant qu'outils de création artistico-linguistique (qu'elle soit de nature poétique ou non), aussi modeste soit-elle. Il est donc fort étonnant que tu soupçonnes quiconque d'être atteint d'infotechnophobie, si je peux me permettre le néologisme.

Tu me diras que tu t'intéresses surtout à la non-apparition des technologies informatiques dans les poèmes que tu as pu lire. C'est donc que tu te questionnes relativement aux sujets que nous choisissons ou non d'aborder. À mon avis, un ordinateur n'est pas moins poétique qu'une tuile (pour moi, ce qu'on désigne de nos jours sous le nom de « téléphone portable » n'est en fait qu'un ordinateur; je fais le même constat en ce qui concerne les tablettes numériques). C'est un sujet comme un autre après tout. Ne t'attends cependant pas à me voir faire de la publicité pour Apple dans mes textes. Peut-être que les technologies informatiques ne sont pas inspirantes aux yeux des autres; je n'en sais rien. Je crois que c'est un domaine que je maîtrise trop pour pour en faire quelque chose d'intéressant (que ce soit formellement ou thématiquement), mais bon, ça ne regarde que moi. Il faudrait que j'essaye pour voir en fait.

Sinon, je pense que cette absence a peut-être à voir avec nos sensibilités poétiques commune. J'ai l'impression que nous écrivons surtout de la poésie lyrique. Étant donné qu'elle est personnelle, qu'elle exprime un ressenti, peut-être ne considérons-nous pas l'informatique comme étant intégré à notre champ émotionnel, si je puis dire. Je crois que nous percevons les infotechnologies comme de simples médias, c'est-à-dire comme des vecteurs de contenu. Nous ne sommes peut-être pas encore arrivés au point où ces vecteurs deviennent des objets que nous avons envie de représenter textuellement.

Ce serait tout autre chose si nous écrivions de façon mimétique au sens bêtement platonicien du terme, car nous tenterions alors de représenter le monde matériel et que les ordinateurs finiraient forcément par pointer le bout de leur nez. Ce n'est évidemment pas le cas. Il me semble que nous sommes tous plus ou moins attachés à la tradition symboliste. Ça ne signifie pas que les infotechnologies nous effrayent ou que nous les détestions pour autant.

Cela étant dit, je crois que se limiter au sujet poétisé est une erreur. Louis (Désapprobation) exploite pleinement les technologies informatiques dans ses raps : la voix est numérique; il s'agit d'un logiciel. J'ai pour ma part déjà fait des expériences poético-graphiques à l'aide d'un logiciel (pas nécessairement heureuses aux dires de certains) par le passé, mais je n'ai pas cru bon de les republier ici, car je ne trouve pas très pertinent de transférer des textes d'un site à l'autre. Il y a moyen d'être plus audacieux sur le plan formel, mais on ne peut forcer personne à faire des expériences.

Bref, la forme que prend le texte change sa signification. Le fait de publier un poème ou une nouvelle sur ce site ne revient pas à l'imprimer et à le distribuer à ses amis ou à le rédiger à la main, le copier et l'envoyer par la poste à son correspondant japonais. Le médium fait partie intégrante des caractéristiques formelles d'un texte. Aucun non d'écrivain ayant exploité l'informatique ne me vient à l'esprit en ce moment, mais je sais qu'il y en a pas mal. Suffit de chercher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brünnschwigg

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 06/12/2014
Age : 27
Localisation : Einbahnstrasse 1928 // Whg. 48-WB

MessageSujet: Re: Une question (bête?)   Mer 14 Jan - 6:17

Amalgame a écrit:
on est pas sur jeunes écrivains ici
La question qu'il pose est peut-être maladroite au sens où elle est trop embryonnaire (étant donné qu'il se limite à la notion du sujet et des thèmes) à mon goût, mais elle demeure pertinente. Pas besoin de te montrer inutilement hautain et méprisant. Poser la question du devenir de la littérature n'est pas stupide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ritaline



Messages : 215
Date d'inscription : 19/11/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: Une question (bête?)   Mer 14 Jan - 8:41

HUMOUR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une question (bête?)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une question (bête?)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Question home cinema
» Achat vespa - question de novice
» Question langue Elfique
» question d'elfe
» Question pour un champion !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'arche des bisous :: Littérature-
Sauter vers: